Le tarot de Marseille : le cas du tarot Rider-Waite

Le tarot permet d’analyser les situations passées, présentes et futurs. Il rend visible ce qui ne l’est pas, lumineux ce qui est obscur. Comme dans tous les arts divinatoires, le tarot ne répond à aucun fatalisme. Il ne s’agit pas de découvrir un quelconque destin, mais plus de mettre en lumière les constructions conscientes ou inconscientes de chacun. Selon la philosophie tarologique, l’Homme est l’artisan de sa vie. Le but du tarot est de donner à chacun la possibilité d’être maître de sa destinée.

Le tarot Rider-Waite

Le tarot Rider-Waite a été présenté pour la première fois à Londres en 1910.Ses cartes ont étés dessinés par Pamela Coleman selon les instructions d’ArthurEdward Waite, membre du mouvement ésotérique « Golden Dawn». Ce qui estparticulier à ce jeu de cartes est le fait que les lames des arcades mineures sontillustrées d’une manière claire. Simple à ressentir et facile à décoder.Comme tous les tarots, celui-ci comporte 78 lames, qui se répartissent en 22arcanes majeures et 56 mineures :Les Arcanes mineures symbolisent les détails de la vie, ils annoncent lesrencontres, les évènements qui le toucherons lui et son entourage, sa famille etses amis.Les Arcanes majeurs, d’un symbolisme beaucoup plus élaboré, concernent lechemin intérieur du consultant. Ils présentent les forces existantes dans lanature, ses choix personnels, son destin, les épreuves qu’il aura à surmonteret les énergies qu’il devra dominer pour parvenir à la connaissance de soi et dumonde. Etape de la vie, chemin initiatique. Histoire symbolique de l’homme dansle Cosmos, celui qui est à l’essence de l’être et l’essence du monde tel qu’il a étéconçu. On peut voir les arcanes majeurs comme des symboles universels ou desarchétype de la psyché, immuable et appartenant à l’ensemble de l’humanité. Encomplément, les arcanes majeurs sont assimilés au symbolisme personnel.Les 78 cartes du Tarot peuvent être considérées comme une « cartesymbolique du pays » comme un poteau indicateur et borne kilométriquechemin de notre voyage intérieur. Les images sont le miroir de sentimentsinconscients, elles peuvent nous aider à les décoder, à les rendre conscient,être touche au niveau existentiel. Chaque illusion au niveau de nous-même, quenous débusquons et abondonons, nous rapproche de notre propre force, qui estindestructible.
Le tarot Rider-Waite a été présenté pour la première fois à Londres en 1910.

Ses cartes ont étés dessinés par Pamela Coleman selon les instructions d’Arthur Edward Waite, membre du mouvement ésotérique « Golden Dawn». Ce qui est particulier à ce jeu de cartes est le fait que les lames des arcades mineures sont illustrées d’une manière claire. Simple à ressentir et facile à décoder. Comme tous les tarots, celui-ci comporte 78 lames, qui se répartissent en 22 arcanes majeures et 56 mineures :

  • Les Arcanes mineures symbolisent les détails de la vie, ils annoncent les rencontres, les évènements qui le toucherons lui et son entourage, sa famille et ses amis.
  • Les Arcanes majeurs, d’un symbolisme beaucoup plus élaboré, concernent le chemin intérieur du consultant. Ils présentent les forces existantes dans la nature, ses choix personnels, son destin, les épreuves qu’il aura à surmonter et les énergies qu’il devra dominer pour parvenir à la connaissance de soi et du monde. Etape de la vie, chemin initiatique. Histoire symbolique de l’homme dans le Cosmos, celui qui est à l’essence de l’être et l’essence du monde tel qu’il a été conçu. On peut voir les arcanes majeurs comme des symboles universels ou des archétype de la psyché, immuable et appartenant à l’ensemble de l’humanité. En complément, les arcanes majeurs sont assimilés au symbolisme personnel.

Les 78 cartes du Tarot peuvent être considérées comme une « carte symbolique du pays » comme un poteau indicateur et borne kilométrique chemin de notre voyage intérieur. Les images sont le miroir de sentiments inconscients, elles peuvent nous aider à les décoder, à les rendre conscient, être touche au niveau existentiel. Chaque illusion au niveau de nous-même, que nous débusquons et abandonnons, nous rapproche de notre propre force, qui est indestructible.

Laisser un commentaire